Songwriting in action – The Pains of being Pure at heart

(Via Joseph Ghosn avec qui Heavy Mental partage l’honneur du blogroll d’Aymeric).

The Pains of Being Pure at Heart, donc, groupe New Yorkais élevé aux Pastels, à Jesus & Mary Chain et à My Bloody Valentine – (MBV au sujet desquels Robert Smith, qui en connait un rayon, dit en 89 que l’écoute de leurs chansons procurait la même sensation que le premier baiser sur la bouche).

Bref : à tous ces groupes qui sont apparus sur la carte musicale du public français grâce aux indispensables Inrockuptibles des débuts, le bimestriel de 87 à 91. Indie pop pur beurre, beurre dont on fait des madeleines comme le rappelle si bien Ghosn dans son billet.

Encore un effort et on en finit pour de bon avec le revival early 80s post-punk. Emergera alors le revival de la bande son de mes 20 ans comme l’annoncent avec grâce The Pains of Being Pure at Heart ou ces autres New Yorkais de Asobi Seksu .

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s