Alexander Bard

Un entretien impressionnant avec le philosophe Alexander Bard ici.

On le retrouve dans le chronicart de ce mois-ci. Un petit extrait :

Personnellement, j’ai dépassé l’ancienne division gauche-droite. Elle ne fait plus de bien à personne. La gauche restera une vieille gauche de toute façons, tant qu’elle ne se sera pas débarrassé de ses utopismes proto-chrétiens. La seule radicalité à exister réellement est le pragmatisme radical. Il n’existe rien de plus radical que refuser de fuir devant le réel et se confronter au monde tel qu’il est, et non tel qu’on aimerait qu’il soit.

Advertisements

2 comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s