La France et la vieille tante embarrassante


Lorsque l’on vit à l’étranger on entretient une relation particulière, bien plus intime avec sa nationalité. On se retrouve confronté à un autre mode de vie qui fait réfléchir à notre idenditéet la part de conditionnement culturel qui la compose.

Accessoirement, on se retrouve dans la peau d’un micro-ambassadeur et on représente sa patrie : et ça, c’est un grand honneur. Honneur qui implique aussi de devoir répondre des actes de son pays. On se retrouve alors parfois dans une situation embarrassante, un peu comme lorsque l’on reçoit des amis et que sa vieille tante impudique se donne en spectacle, sans beaucoup de pudeur.

Les exemples d’attitude embarrassante et déplacée de mon pays lors de mon expatriation (1996-2004) sont innombrables :

  • la reprise des essais nucléaires par Chirac en 96,
  • notre critique ouverte de la démocratie en Autriche lors de l’avènement de Jorg Haider en 2000, conseils démocratiques qui feront hurler de rire des collègues Autrichiens au Printemps 2002
  • notre ingérence dans les choix politiques de pays comme la Pologne lors de leur choix de suivre les US pour la guerre en Irak,
  • ce chanteur, ardent défenseur des libertés et des opprimés, interpelant le libéralisme et le capital malfaisant (incarnés alors par JM Messier) lors d’une cérémonie quelconque pour lui rappeler que “nos vies valent mieux que leur profit”, sous les vivas de la salle enthousiaste, dans un souffle révolutionnaire. Ce même chanteur qui battra à mort sa compagne quelques mois plus tard.
  • Le rejet républicain de toute discrimination positive et l’hypocrisie sur la représentation des minorités dans la vie publique, ou plutôt ce manque ahurissant de représentation, tel que me le faisait remarquer un ami anglais d’origine Jamaïcaine en 2003

Cette vieille tante embarrassante est réapparue lors du festival de Cannes. Jamel (un des seuls comiques.fr à me faire régulièrement beaucoup rire) n’a pu s’abstenir de faire une lourde allusion à la politique durant son discours.

J’ai trouvé cela complètement hors-propos et inapproprié. J’ai pensé alors à toutes ces délégations, ces artistes venus des quatre coins du monde, regardant, gênés cette vieille tante sortir le linge sale devant tous ces étrangers, cela m’a un peu embarrassé et j’ai ressenti ce même sentiment confus de gêne et de colère à l’égard de mon pays.

Vas-y tatie, fais un peu preuve de dignité et apprends à te taire.

Advertisements

One comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s